Blog Edelo

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Voyages

Fil des billets

Traces tibétaines 4

Du haut du vieux monastère, à travers l'ouverture qui sert de fenêtre se glisse une couleur de lagon tropical, tantôt émeraude, tantôt turquoise. Le soleil magnifie les perspectives, le chant modulé des pèlerins qui passent mêlé au grincement joyeux des moulins à prières s'enroule comme une offrande autour d'un bosquet de bannières de victoire fichées en terre près du portique d'entrée ... les vantaux entrouverts laissent échapper l'odeur rance du beurre de yak, la senteur se répand, entêtante, porteuse d'images .... [ à suivre ]

Traces tibétaines 3

Dans la semi-obscurité des sanctuaires où s'obstinent à papillonner les étincelles de ferveur des fidèles, dans les cours des monastères où se dansent à ciel ouvert les éternelles interrogations existentielles, dans le secret des autels familiaux, la somptueuse rhapsodie de la foi tisse sa mélodie de pourpre et d'or. Et quand s'élève l'appel mystérieux des trompes ou le répons des conques marines, quand monte des profondeurs la mélopée modulée d'une voix humaine, il y a comme un voile qui tombe : brèche vers l'imaginaire au seuil de la mémoire, ou des rêves, un monde plus réel d'être ce que chacun en fait - au-delà vibre le Tibet .... [ à suivre ]

Traces tibétaines 2

Vastes plaines dénudées où se promènent les grands vents, eaux limpides qui dévalent d'imposants glaciers flamboyant au couchant, sentiers à flanc de vertige qui surplombent des gorges profondes et se perdent au ras des nuages, ciels profonds frôlant l'indigo, cimes aïgues et blanches de neige, alignement de stupas découpés sur l'horizon, hameaux blottis au creux d'une colline, dentelle aérienne des ponts suspendus, lacs de turquoise ou de lapis-lazuli ourlés de sable clair, ... [ à suivre ]

Traces tibétaines 1

Lhassa, naguère "cité du divin", cité sacrée, cité interdite, cité rêvée, aujourd'hui ville occultée, d'une modernité ravageuse à la mesure des ambitions coloniales de ses nouveaux patrons ... Une oreille attentive y percevra le battement sourd d'une certitude de victoire, enfouie dans les profondeurs d'une mémoire hors d'atteinte du temps des hommes. Faisant fi d'un présent qui n'est pas le leur, les pèlerins suivent d'instinct les chemins traditionnels de la dévotion, moulins à prière au poing et sur les lèvres l'ancestral salut à la divinité, Om mani pémé houm qui résonne encore et toujours au pied des autels, autour des statues et des montagnes, dans le coeur serré de tous ceux qui inlassablement nourrissent l'espoir ... [ à suivre ]

Une semaine à Lisbonne et environs, 25 oct au 1 nov 2009

Lisbonne la blanche, sur les bords dorés de la mer de Paille (le Tage), jaune ocre, bleu ou rose pastel des façades, écume rouge des bougainvillées. Capitale excentrée, nostalgique et intemporelle, ville maritime, radieuse, parfumée et chantante ...

Lisbonne
PREPARER SON VOYAGE
Guides papier:
  • le Petit Futé 'Lisbonne'
  • le Guide Hachette Evasion 'Lisbonne'
Sites webs :

Une carte GoogleMaps ou Google Earth avec tracé de la ligne de tramway n°28, localisation des miradores et elevadores, des sites incontournables, deux circuits pédestres dans les vieux quartiers et une proposition de visite pour une semaine.

SE REPERER DANS LISBONNE
Les quartiers les plus typés et les plus intéressants, ceux qui constituent le coeur historique de Lisbonne, sont situés au sud près du Tage. Vue de la Place du Commerce, en regardant vers le nord, la ville se présente ainsi :
  • vers l'est (main droite), les collines du Castelo San Jorge (Alfama, Mouraria) et de Graça et plus loin le quartier nouveau d'Oriente et le Parc des Nations (Expo'98),
  • vers l'ouest (main gauche), les collines du Chiado, du Bairro Alto et Bica et plus loin le quartier historique de Belem,
  • au centre, niché entre les collines, la Baixa et plus loin le Rossio à partir duquel partent deux grands axes, vers le N-E l'Avenida Almirante Reis est le fief des marchands de meubles et de chaussures, vers le N-O l'Avenida de Libertade, les Champs Elysées de la ville, bute sur la Place Marques de Pombal
LES IMMANQUABLES DE LISBONNE

Quartiers
  • Bairro Alto : quartier typique et populaire qui accueille les noctambules et les gourmands dans les nombreux bars, restaurants ou discothèques qui sont parsemés sur la butte. Belles maisons du XVIIe
  • Chiado : paradis de la vie nocturne et un des quartiers les plus agréables dans la journée
  • Alfama : labyrinthe de ruelles, impasses, escaliers escarpés, arches, jolies placettes, humbles maisonnettes toutes blanches
  • Graça : recoins et petites ruelles anciennes, patios du XIXe, ambiance populaire et vivante, ...
  • Rossio : centre névralgique de Lisbonne avec les places Don Pedro IV et da Figueira
  • Baixa : la Baixa pombaline héberge la plus intense concentration de commerces de Lisbonne. Attention, coin plutôt calme le samedi après-midi et surtout le dimanche quand les commerces sont fermés.
  • Oriente : pour appréhender le Lisbonne moderne et en particulier, le Parc des Nations

Monuments, Eglises, ...
  • Castelo Sao Jorge : le château de Lisbonne, pour retracer le passé de la ville et imaginer le futur; au sommet de la plus haute colline de Lisbonne (quartier de l'Alfama)
  • Monastère des Hiéronymites (Belem) : un des plus beaux monuments religieux du monde sur le site emblématique de Belem
  • La Tour de Belem : point de départ des caravelles vers le Nouveau Monde
  • : cathédrale de Lisbonne (quartier de l'Alfama)
  • Palais des Marquis de Fronteira : parmi le plus beaux azulejos du Portugal (au nord de Lisbonne près du parc de Monsanto)

Musées
Marché alimentaire
  • Marché da Ribeira : vers l'ouest, en face de la gare de Cais do Sodre; grouillant de vendeurs de fleurs, de fruits, de légumes, de poissons, ... le spectacle tôt le matin est réjouissant.

Patios, trésors cachés de Lisbonne :
  • Villa Berta : rua do Sol a Graça pour sa perspective de terrasses en fer forgé
  • Patio Don Fradique : une espèce d'immense cour de village qui s'ouvre par une arche superbe en face de l'entrée du château
  • Villa Rodriges : dédale de passerelles et d'escaliers, rua da Senhora da Gloria, à Graça

Miradouros, de multiples points de vue pour laisser s'égarer le regard :
  • Senhora do Monte : un des plus excentrés mais un des plus charmants. Pas de troquet, juste quelques pins parasols et une vieille église. C'est celui qui offre la vue la plus large et la plus lointaine
  • Graca : un des plus hauts belvédères permettant de détailler les collines du Chiado, les massifs du jardin botanique et les lointains environs
  • Santa Luzia : au pied d'une jolie église, un ravissant jardin mauresque sur deux niveaux offre une vue plongeante sur les toits de l'Alfama; quelques mètres plus haut, le Lardo das Portas do Sol offre une vue spectaculaire sur la mer de Paille et surtout une belle échappée sur les hauteurs de l'Alfama
  • Santa Catarina : dans le quartier de Bica, un petit recoin de verdure dominant l'une des plus belles vues de la ville : sur le Tage et sur le pont du 25 Avril. Squatté en soirée par la jeunesse lisboète.
  • Sao Pedro de Alcantara : bel espace ombragé et somptueux panorama sur le château Saint Georges, la Sé et les toits de Lisbonne
Elevadores (funiculaires) :
  • Bica : le plus âgé des elevadores. Rua de Sao Paulo (Cais do Sodre - Bica) à Largo do Calhariz (Bica - Bairro Alto).
  • Santa Justa : restaurant panoramique au sommet. Rua do Ouro (Baixa) à Largo do Carmo (Chiado)
  • Gloria : un des plus fréquentés en soirée. Praça dos Restauradores à Rua Sao Pedro de Alcantara (Bairro Alto)
  • Lavra : Largo da Anunciada à Rua Camara Pestana (Sant(Ana)

ENVIRONS DE LISBONNE, à faire en voiture :
  • Palais royal de Queluz : pour un spleen romantique dans l'une des dernières formidables constructions rococo construites en Europe au XVIIIe (10 km N-O de Lisbonne en allant vers Sintra)
  • Côte ouest de Lisbonne : les stations balnéaires d'Estoril et de Cascais, le point le plus occidental d'Europe au Cabo da Roca, la belle crique entourée de rochers de Praia das Maças, la petite station balnéaire d'Ericeira au bord d'une falaise avec ses belles maisons de pêcheurs, ...
  • Sintra (30 km N-O de Lisbonne) et son Palacio da Pena, mélange fantastique de différents styles perché sur un des points dominants de la Sierra de Sintra
  • Au sud de Lisbonne : la cité médiévale de Palmela (600 m à pic au-dessus de la mer), le port de pêche de Sesimbra (beau point de vue depuis le Castelo), le Cabo Espichel (végétation rase, falaise surplombant la mer à 10 km O de Sesimbra), la Praia do Meco (immense plage bordée de dunes de falaises orangées), ...

PROGRAMME POUR UNE SEMAINE
  • J1 - Lisbonne : Baixa, Graça, Mouraria et Alfama (voir circuit)
  • J2 - Lisbonne : Oriente, Alto Bairro et Chiado (voir circuit)
  • J3 - Lisbonne : Belem et Museu de Arte Antiga
  • J4 - Nord Lisbonne : Obidos et presqu'île de Peniche
  • J5 - Nord Lisbonne : Mosteiro da Alcobaça, villages côtiers de Nazaré, Ariceira, Azenhas do Mar, Praia das Maças
  • J6 - Nord Lisbonne : Sintra
  • J7 - Sud Lisbonne : Sesimbra, Portinho da Arrabida

Route de la Soie - Kirghizistan, Bishkek - 22 août 2009

Située au nord des Monts Alatou, près de la frontière avec le Kazakhstan, à 800 m d'altitude, la capitale du Kirghizistan compte 1 million d'habitants [la suite]

Route de la Soie - Kirghizistan- 17 au 21 août 2009

Steppes kirghizes, entre yourtes et troupeaux de chevaux, le paysage se décline dans tous les tons de vert ... clair, foncé, bleu, sapin, sauge, bouteille, abysse, saule, émeraude, olive, anis, pomme, lichen, océan, ... [la suite]

Route de la soie - Chine, Kashgar - 16 août 2009

Se perdre dans les vieux quartiers de terre où la vie transpire de partout, s'étourdir des senteurs fortes du marché, des barbecues enfumant des rues entières, plonger dans le bazar, jouer à mettre un nom d'ethnie sur chaque visage : l'ouïghour et sa calotte quadrangulaire, le kazakh et sa toque de fourrure, le kirghiz et son chapeau rond de mouton retourné, l'ouzbek et sa calotte de coton blanc, ... [la suite]

Route de la Soie - Chine, Lac Karakul - 12 au 15 août 2009

200 km sud de Kashgar par la Karakoram Highway, Kongur (7719 m) et Muztagh Ata (7546m) se reflètent dans les eaux bleues du lac Karakul à 3700 m d'altitude [la suite]

Route de la Soie - Chine, Urumqi - 11 août 2009

2 millions d'habitants (75% de Han), capitale de la région autonome du Xinjiang, au pied des Tian Shan (Monts Célestes), est la ville la plus continentale au monde [la suite]

Route de la soie - Chine, Turfan - 10 août 2009

Ile verte perdue dans l'océan des sables. Paysages, architecture, langue, religion, nourriture, physique des personnes, ... ici tout diffère du reste de la Chine; pas de grands immeubles ni de bus flambants neufs, on se déplace en tracteur ou sur une charrette tirée par un âne; partout les fruits sèchent, surtout le raisin omniprésent dans la ville.[la suite]

Route de la soie - Chine, Dunhuang - 9 août 2009

Oasis plantée là comme un port au milieu de la mer, perspective étonnante des grand avenues rectilignes au bout desquelles le goudron se transforme en sable, grandes dunes qui enserrent la ville et dépassent le sommet des peupliers, ... [la suite]

Route de la Soie - Chine, Xi'an - 6 au 8 août 2009

Capitale de onze dynasties pendant plus de 2000 ans, grande cité antique, égale de Rome et de Constantinople, porte d'entrée de la Route de la Soie, Xi'an a joué un rôle essentiel dans les échanges entre Orient et Occident ... [la suite]

Route de la Soie - Chine, Hua Shan - 4/5 août 2009

Marche sur les crêtes de Huashan par les temples, les tombeaux, les pavillons, les terrasses, les statues, ... pics escarpés, nuages de brume, pins fantastiques formant des tableaux merveilleux, sommets émergeant de la mer de nuages [la suite]

Route de la Soie - Chine, Luoyang - 3 août 2009

Luoyang, ancienne capitale impériale, est célèbre pour les sculptures bouddhiques des grottes de Longmen. A 2 h de route la montagne sacrée du Song Shan abrite le Temple de Shaolin, patrie du kung-fu. [la suite]

Route de la Soie - Chine, Shanghai - 2 août 2009

Shanghai, ville du vertige, du contraste et de la démesure; juxtaposition de vieilles bâtisses et d'immeubles ultra modernes qui poussent comme des champignons [la suite]

Périgord noir, sur les bords de la Dordogne

Villages aux maisons ocres couvertes de lauzes (Sarlat-la-Canéda, Domme, Beynac-et-Cazenac, La Roque-Gageac, Les Eyzies-de-Tayac, Saint-Geniès, Tamniès, ...), châteaux médiévaux (Beynac, Castelnaud, Commarque, Montfort, ...), vallée de la Vézère, pays des premiers hommes (grotte de Lascaux, abris préhistoriques, ...), canoë sur la Dordogne dans la brume matinale et sous le soleil d'automne, paradis de la truffe, des cèpes, du fois gras, du confit de canard, ...


En savoir plus : perigordnoir.fr | perigordnoir.com | pays-perigord-noir.fr | perigorddecouverte.com

Ce diaporama a été réalisé avec SlideShowPro

USA - Los Angeles, 27 août 2008

Mosaïque gigantesque de quartiers et de banlieues, forêts de grattes-ciel aux lignes épurées, luxueuses villas sur les hauteurs de Beverly Hills, vastes studios de cinéma d'Hollywood, stations balnéaires de Malibu, Santa Monica, Venice, ...[+ d'infos]

USA - San Francisco, 22 août 2008

Atmosphère cosmopolite et bigarrée de la plus européenne des villes américaines, antiques funiculaires dévalant des collines vertigineuses, élégance surannée des demeures victoriennes, chinoiseries parfumées et multicolores, San Francisco se voile et se dévoile au gré des vents du Pacifique ...[+ d'infos]

USA - Yosemite NP, 20 août 2008

Ici, la nature exprime toute sa démesure : sommets acérés culminant à plus de 4000 mètres, dômes de granit dénudés, falaises et chutes d'eau vertigineuses, futaies de séquoias géants, ...[+ d'infos]

- page 2 de 4 -