Avec la Renaissance, c'est un retour aux sources, à l'humanisme de l'Antiquité; Marsile Ficin (1433-1499) et Pic de la Mirandole (1463-1494) parlent de l'Homme, chose impensable au Moyen-Age où tout parlait de Dieu. On assiste dans tous les domaines à un épanouissement exceptionnel. La méthode empirique voit le jour : on construit son savoir-faire à partir de sa propre expérience et non à partir de vieux parchemins. La nature n'est plus quelque chose dont l'homme se contente de faire partie, elle devient quelque chose dont on peut avoir besoin et se servir. La conception du monde est également bouleversée au XVIe siècle avec Copernic, Kepler et Galilée. L'homme doit se faire à l'idée de vivre sur une planète perdue au sein d'un vaste univers. La relation de l'homme à l'Eglise comme organisation s'efface devant la relation personnelle de chacun à Dieu. On a appelé cette période la Réforme.


Libye, lac d'Um El Ma dans l'erg d'Ubari