Retour à la page d'accueil Renaissance

Renaissance de la peinture :

Styles artistiques
Chronologie historique
Index des artistes
Musées virtuels

Prérenaissance
Première Renaissance
Renaissance
Maniérisme

Renaissance de l'architecture

Renaissance de la sculpture

 


La "Pré-Renaissance" désigne l'art toscan entre 1300 et 1400 (Trecento - XIVe siècle). Les artistes de l'époque opèrent une transition entre l'art primitif byzantin et un style naturel que l'on associait alors à la Rome antique.

Giotto fut considéré comme celui qui initia cette transition. Son oeuvre la mieux préservée, les fresques de la chapelle des Scrovegni à Padoue, en est une illustration exemplaire. La façon dont il traite l'expression des visages et les attitudes des personnages leur confère une remarquable puissance psychologique.

Les peintres suivants sont venus après Giotto, et plus particulièrement les grands peintres siennois Simone Martini, les frères Ambrogio et Pitro Lorenzetti, poursuivent et développent jusqu'à un degré étonnant l'étude des phénomènes de la réalité d'ici-bas. A cet égard, il est très significatif que le grand concept de l'époque de Giotto, celui qui visait à la grandeur et au regroupement des formes ait été tout à la fois enrichi et dissout par l'étude précise du détail.

Giotto, 1299 - Fresques de l'église supérieure de San François d'Assise (le sermon aux oiseaux)

Cimabue (1240-1302)
Peintre et créateur de mosaïques qui fut, selon Vasari, le premier artiste du renouveau de la peinture italienne. Né à Florence, il fut l'un des plus importants artistes de son époque, rompant avec le formalisme de l'art byzantin, alors dominant en Italie, et l'initiateur d'un traitement plus réaliste des sujets traditionnels. Il fut ainsi le précurseur du réalisme de la Renaissance florentine fondée par Giotto: on dit même que Cimabue fut son maître

Duccio di Buoninsegna (1225-1319)
Peintre toscan considéré comme le fondateur de l'école siennoise. Sa peinture renouvela l'ancien style italo-byzantin, en déliant ses formes et ses règles dans une nouvelle linéarité et une composition de type gothique. Il fut formé dans l'atelier de Cimabue pendant la période où ce maître travaillait à la basilique supérieure d'Assise. Il réalise la Maesta de la cathédrale de Sienne en 1310.

Giotto (1260-1337)
Peintre et architecte toscan de la fin du Moyen Âge. Auteur des fresques de la vie de Saint François à Assise, il donne la première image d'une renaissance qui s'ignore encore.

Martini, Simone (1280-1344)
L'un des artistes les plus originaux et les plus influents de l'école de Sienne. Il peignit de nombreuses fresques et introduisit cette technique au sein de l'école de Sienne. La première de ses œuvres qui nous est parvenue est une Maesta, réalisée en 1315 pour le palais public de Sienne.


Lorenzetti, Pietro (1280-1348)
Avec son frère Ambrogio, ils furent des représentants importants de l'école de Sienne, actifs dans la première partie du XIVe siècle.Elèves de Duccio.


Lorenzetti, Ambrogio (1290-1348)
Dans leur manière de traiter l'espace, les Lorenzetti, et plus particulièrement Ambrogio, furent les précurseurs de l'art de la Renaissance. Il peint en 1338 les fresques du Bon gouvernement au Palazzo Pubblico de Sienne.

Pisano, Andrea (1290-1349)
A la fois orfèvre, sculpteur, architecte et peut-être également ingénieur militaire, célèbre pour avoir décoré l'une des portes de bronze du baptistère de Florence

Dante (1265-1321), auteur de la Divine Comédie

Pétrarque (1304-1374), auteur du Canzoniere, il fut le premier et le plus grand des poètes lyriques de la Renaissance

Boccace (1313-1375), auteur du Décaméron, maître de la satire, il fut l'une des grandes figures de la Renaissance


Bibliographie

Histoire des arts, Hervé LOILIER, 1996
La peinture de la renaissance, Manfred Wundram, 1997
La renaissance italienne, Jean-François BOISSET, 1996