Close

Not a member yet? Register now and get started.

lock and key

Sign in to your account.

Account Login

Forgot your password?

Jasper à Field (250 km) via Icefields Parkway


Située en Alberta, la promenade des Glaciers (route 93) traverse dans le sens Nord-Sud les Montagnes Rocheuses à travers les parcs nationaux Jasper et Banff. Elle est considérée comme une des plus belles routes du monde. Sur les 100 premiers km, on peut voir facilement des chèvres de montagne, mouflons d’Amérique et autres wapitis.

Site à voir : www.icefieldsparkway.ca | Télécharger la carte de l’Icefields Parkway (pdf, 500ko)


Agrandir la carte


Athabasca Falls (Jasper NP), km30

Chute de 25 m de haut et 20 m de large, en toile de fond le mont Kerkelsin. Le mot Athabasca signifie « où il y a des roseaux », en référence au delta marécageux formé par la rivière au niveau du lac Athabasca. Née de l’énorme champ de glace Columbia, la rivière Athabasca traverse le Jasper NP en direction de l’océan Arctique. De Jasper aux chutes, emprunter l’encienne route 93A qui est beaucoup moins fréquentée.

Sunwapta Falls (Jasper NP), km55

Moins impressionnantes que les précédentes, elles valent le coup d’oeil pour la beauté du canyon qu’elles ont sculpté. Sunwapta signifie « rivière turbulente » en langue Stoney. Un sentier en sous-bois mène rapidement aux chutes qu’on peut voir depuis un pont et un belvédère (20 m de haut).

Columbia Icefield, km105

Une imposante calotte glaciaire de 300 km2 dont les 300 m d’épaisseur de glace et dont les eaux de fonte alimentent les rivières North Saskatchewan, Colombia, Athabasca, Mackenzie et Fraser qui  se jettent dans les océans Pacifique, Atlantique et Arctique. A la fin du XIXe s, ce colossal vestige du dernier âge glaciaire descendait jusqu’à la route; il en est aujourd’hui éliogné de 1,5 km au bout d’un sentier jalonné de panneaux marquant les étapes de cette triste régression. Des dizaines de glaciers cascadent au flanc de pentes abruptes ou suspendus entre ciel et terre parmi lesquels les glaciers Athabasca et Stutfield bien visibles de la route.

Weeping Wall (Banff NP), km125

Ce sommet rocheux surplombe le côté est de la route. La multitude de cascades qui en dégringolent à la fonte des neiges drape le sommet d’un voile brumeux. L’hiver tout change, les eaux gèlent pour former pour former un manteau de glace très courru par les amateurs expérimentés du monde entier.

Peyto Lake (Banff NP), km190

Niché au fond de la vallée Mistaya, le magnifique lac Peyto est réputé pour passer du vert au bleu en cours d’année. Une halte à ne manquer sous aucun prétexte, mais gare aux moustiques en été. Arriver au petit matin lorsque le soleil se lève à l’horizon et pointe ses rayons sur les eaux du lac. Au bout du parking, un chemin bitumé et pentu mène en 15 mn au belvédère qui domine le lac. Continuer sur le sentier bitumé en suivant l’arête par la droite : à la jonction des trois sentiers, si vous prenez celui du milieu, vous rejoindrez une piste non signalisée qui rejoint, après environ 2,5 km, un paisible cirque rocheux traversé par un torrent.

Bow Lake (Banff NP), km195

Rempli par la glacier Bow, il est à la source de la rivière Bow. Il n’est pas rare d’y voir des élans sur ses bords marécageux et on y pêche la truite.

Lake Louise (Banff NP), km230

Situé à 1730 m d’altitude dans un écrin montagneux dominé par le mont Victoria, le lac mesure 2,5 km de long sur 500 m de large et a une profondeur de 90 m. Ultra fréquenté l’été avec l’hôtel Fairmont, gros pâté conçu pour loger quelques 2000 personnes. Pour bien voir le lac d’en haut, aller jusqu’à la Big Beehive : départ du Château, face au lac, par un sentier qui part sur la droite; on parvient d’abord au lac Mirror (45 mn), puis au lac Agnès (15 mn), où se trouve une tea-house tout en bois, avant d’arriver à la Big Beehive (45 mn plus loin) d’où la vue sur le lac Louise est éblouissante. Pour ceux qui manquent de temps, il y a aussi la Fairview Trail, qui part du Château, sur la gaucche, et mène en 20-30 mn (à travers bois) à un point de vue sur le lac; plus rapide à atteindre mais moins spectaculaire que celui de la Big Beehive. Autre solution : la télécabine à l’est de la route 1 mène au sommet du mont Whitehorn et offre une vue sur le lac et le glacier Victoria (restaurant au sommet).

Moraine Lake (Banff NP), km 245

Distant de 15 km du Lake Louise, il est bordé de sévères édifices rocheux appelés Wenkchemna, la « Vallée des Dix Pics« . Quand il fait beau, le soleil éclaire le lac en début d’après-midi; le reste du temps il est plutôt sombre. Sur la gauche, juste avant d’arriver au lac, la Tour de Babel, énorme montagne en forme de monolithe isolé, dressé droit vers le ciel. Au N-O de la vallée, le Mont Temple est la troisième plus haute montagne de Banff. Deux randonnées au départ du parking : Lake Moraine Rock Pile, à 300 m du parking de l’hôtel, on grimpe en 5 mn sur quelques gros rochers qui dominent le lac (vue magnifique sur ce dernier) et Lake Moraine Trail, le long du lac, un peu moins de 3 km a/r (20 à 30 mn jusqu’au bout du lac).


Ouvrir l’album photos en plein écran