Accueil Notes Romanes

AN MIL
--- Contexte
--- Chronologie

ART ROMAN
--- Grandes étapes
--- Architecture
--- Sculpture
--- Peinture
--- Symbolisme
--- Epopée cistercienne

GALLERIES PHOTOS
--- Lyon
--- Lyonnais
--- Saône et Beaujolais
--- Brionnais
--- Pyrénées orientales

EXPOS VIRTUELLES
--- Vie du Christ
--- Ancien testament

RESSOURCES
--- Plan du site
--- Liens


Notre-Dame de la Charité-sur-Loire
Tympan du portail nord

Annonciation

L’archange Gabriel annonce à Marie la naissance prochaine du Messie.

Visitation

Marie se rend chez sa cousine Elisabeth, enceinte de Jean-Baptiste. A sa vue, Elisabeth proclame: "Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni".


Notre-Dame de la Charité-sur-Loire
Tympan du portail nord

Nativité

En vertu d’un édit de César Auguste, Joseph et Marie doivent aller se faire recenser à Bethléem. C’est là que Marie accouche dans une crèche.


Notre-Dame de la Charité-sur-Loire
Tympan du portail nord
Annonce de la naissance du Christ aux bergers

Un ange apparaît au bergers et leur dit : « Soyez sans crainte, car voici que je vous annonce une grande joie (…) : aujourd’hui, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ Seigneur, dans la ville de David. Et ceci vous servira de signe : vous trouverez un nouveau-né enveloppé de langes et couché dans une crèche ».

 


Notre-Dame de la Charité-sur-Loire
Tympan du portail sud

Adoration des mages

Les présents offerts ont une valeur symbolique : l’or signifie la puissance temporelle de Jésus, roi des Juifs; l’encens fait allusion à sa nature divine et la myrrhe (qui sert à embaumer les morts) rappelle que le Christ est un homme, donc mortel.


Notre-Dame de la Charité-sur-Loire
Tympan du portail sud
Présentation de Jésus au temple

Conformément à la tradition juive, Marie et Joseph présentent leur fils au Seigneur dans le temple de Jérusalem. Il font la rencontre de Syméon, un vieil homme pieux, qui reconnaît le Fils de Dieu. Cet événement est commémoré par la fête de la Chandeleur.


Abbaye de Saint-Benoit-sur-Loire
Fuite en Egypte

Instruit par les Mages de la naissance du Christ, le roi Hérode se sent menacé sur son trône par l’Enfant que certains présentent déjà comme le futur roi des Juifs. Les parents de Jésus sont obligés de quitter la Palestine pour échapper à la colère du monarque, qui fait massacrer les enfants.

Baptême

Le baptême de Jésus par Jean-Baptiste marque l’ouverture de la vie publique du Christ.

Cloître de Moissac : le Christ est plongé à mi-corps dans les eaux onduleuses du Jourdain. Jean à sa droite le baptise. Sur la gauche, un personnage tend devant lui un linge de ses mains levées.

Noces de Cana

La transformation de l’eau en vin pendant les noces de Cana constitue le premier miracle accompli par le Christ au cours de sa vie publique.

Cloître de Moissac : Jésus est figuré debout, tenant un livre, le tête entourée du nimbe crucifère; il étend la main droite au dessus des jarres. Sa mère se tient derrière lui, sous la volute d'angle droite. En face de lui, un apôtre, nimbé, la main droite ouverte sur la poitrine, assiste au miracle.

Pêche miraculeuse

Jésus, apitoyé par la tristesse des pêcheurs bredouilles, leur permet de prendre une énorme quantité de poissons.

Cloître de Moissac : un des personnages a lancé son filet et les poissons s'entassent déjà dans la barque; deux épuisettes se dressent à la proue et à la poupe et devant la barque deux poissons sautent hors de l'eau.


Saint-Pierre de Chauvigny
Tentations de Jésus au désert

1. Après avoir jeûné pendant quarante jours, Jésus est tenté par le démon de transformer des pierres en pains. Réponse de Jésus : « Ce n’est pas de pain seul que vivra l’homme, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu ! ».

2. Le Diable demande à Jésus de se jeter dans le vide pour que les anges de Dieu le rattrapent ; Réponse de Jésus : « Tu ne tenteras pas le Seigneur ton Dieu ! »

3. Le Diable demande à Jésus de se prosterner devant lui en échange de tous les royaumes du monde. Réponse de Jésus : « C’est le Seigneur ton Dieu que tu adoreras et à Lui seul tu rendras un culte ! »

 

Transfiguration

D’après Matthieu : « Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean, et les emmène sur une montagne. Et il fut transfiguré devant eux : son visage resplendit comme le soleil et ses vêtements devinrent blanc comme la lumière. Et voici que leur apparurent Moïse et Elie, qui s’entretenaient avec lui ; Comme il parlait encore, voici qu’une nuée lumineuse les prit sous son ombre, et voici qu’une voix disait de la nuée : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute ma faveur, écoutez-le. » Jésus fait ensuite promettre à ses disciples de ne rien révéler de leur vision avant sa Résurrection.

Cloître de Moissac : le Christ en nimbe crucifère est plus grand que les autres personnages, les pieds sur de petites volutes, évoquant les nuées, signe du moment surnaturel. Il est tourné vers sa gauche, sa tête est légèrement inclinée et il converse avec Elie et Moïse. A gauche, un apôtre tombe à genoux, les mains levées.


Saint-Nectaire (Auvergne)
Multiplication des pains et des poissons

Après la mort de Jean-Baptiste, Jésus et ses disciples se retirent dans un lieu désert ; mais la célébrité du Christ est si grande qu’une foule immense le suit pour l’écouter prêcher. Le soir venu, les Apôtres veulent renvoyer les gens, car ils n’ont pas de quoi nourrir tout le monde : il leur reste seulement cinq pains et deux poissons. Jésus les en empêche. Il prend les pains et les poissons, puis, ayant levé les yeux au ciel et prononcé la bénédiction, il les fait distribuer. Par miracle, tout le monde obtient de quoi se nourrir et il y a des paniers de reste.


Pompierre (Lazare)
Résurrection de Lazare

Jésus rencontre Marthe, la sœur de Lazare, quatre jours après la mort de ce dernier. Il va au tombeau, fait enlever la pierre, prononce une bénédiction, puis commande à Lazare de sortir.


Cathédrale Saint-Maurice de Vienne (Isère)
Entrée à Jérusalem

Après avoir sillonné, en compagnie de ses disciples, la Galilée, la Judée et la Samarie, Jésus décide d’entrer assis sur une ânesse à Jérusalem pour se manifester comme le Messie au cœur de la Ville Sainte.

L’entrée à Jérusalem est commémorée par l’Eglise le dimanche des Rameaux, qui ouvre la grande semaine sainte qui conduit à Pâques.

Saint-Austremoine d’Issoire (Auvergne)
Cène

Le dernier repas que le Christ prend avec ses disciples. Jésus y annonce la prochaine trahison de Judas et, in fine, sa propre mort. Rompant pour la dernière fois le pain et partageant le vin avec les Apôtres, il institue l’Eucharistie.


Sain-Nectaire
Arrestation du Christ au Mont des Oliviers

Après la Cène, Jésus est parti se recueillir avec quelques-uns de ses disciples sur le Mont des Oliviers pour s’y recueillir. C’est là qu’il est arrêté par la garde du Grand-Prêtre conduite par Judas. Ce dernier donne un baiser à Jésus pour le désigner aux gardes. En tentant de défendre Jésus, Pierre tranche d’un coup d’épée l’oreille de Malchus, un serviteur du grand prêtre.

  Procès

Après son arrestation, Jésus comparait devant le Sanhédrin, autorité religieuse des Juifs. Puis, il sera traduit devant les autorités politiques : le gouverneur romain Pilate et le roi Hérode, alors tous deux à Jérusalem durant la Pâque. Pour respecter une tradition, Pilate doit libérer un détenu avant la Pâque juive. Il a le choix entre Jésus et Barabbas. La foule le presse de gracier Barabbas et de condamner Jésus. Le gouverneur accède à cette demande. Pour souligner qu’il ne se sent pas responsable de cette décision, il se lave les mains en public.


Saint-Nectaire (Auvergne)
Flagellation du Christ

La flagellation du Christ intervient après la condamnation de Jésus ; les soldats le battent avant de le crucifier.


Saint-Nectaire (Auvergne)
Crucifixion

Elle comprend deux phases : le portement de la Croix et la mise en croix.

Descente de croix

Après la mort du Christ, son corps est descendu de la croix pour être mis au tombeau.

Santo Domingo de Silos (Espagne) : Jésus est au centre de l'image, entouré, de gauche à droite, par Marie, Joseph d'Arimathie, Nicodème et Jean. Le bois noueux de la croix évoque l'arbre de vie dont la sève est le sang du Christ qui revivifie l'humanité.

Mise au tombeau

Après avoir descendu de la croix le cadavre de Jésus, Joseph d’Arimathie, disciple de Jésus, l’emporte avec l’aide de Nicodème. Pour respecter la tradition juive , il s’est muni d’un mélange de myrrhe et d’aloès pour embaumer le corps en l’enveloppant de linges, avec les aromates.

Santo Domingo de Silos (Espagne) : un ange, assis sur le bord de la dalle supérieure invite à croire à l’incroyable. Le Christ est couché sur le côté. A gauche, Joseph d’Arimathie replie le genou droit du Christ .A l’opposé, Nicodème allonge le bras droit du Seigneur le long de son corps. Les trois saintes Femmes marchent en procession vers le calvaire; elles portent les aromates dans l main droite.


Abbaye Saint-Pierre de Mozat (Auvergne)

Résurrection

Les Saintes Femmes (les Myrophores) se rendent au Sépulcre pour embaumer le corps du Christ. Après avoir découvert le tombeau vide, elles rencontrent un ange qui leur annonce la Résurrection.

Les Evangiles divergent sur leur nombre ; pour Marc, elles sont trois : Marie de Magdala, Marie mère de Jacques et Salomé.
 

Apparition à Saint-Thomas

Après sa résurrection, le Christ réapparaît à plusieurs reprises à ses disciples, pour confirmer aux hommes qu’il a triomphé de la mort. C'est à Jérusalem qu'a lieu la rencontre de Jésus et de Thomas.

Santo Domingo de Silos (Espagne) : le nom de chaque apôtre est gravé dans son  auréole. En partant du rang supérieur, de gauche à droite : Matthieu, Judas fils de Jacques, Simon et Barthélemy; au rand intermédiaire, Jean, Jacques le Majeur, Philippe et Jacques le Mineur; enfin au rang inférieur, après Thomas et Jésus, Paul portant une citation de sa lettre aux Corinthiens, Pierre la clé du gouvernement de l'Église et André le livre des Écritures. Thomas, tout entier à son entreprise de vérification, examine la plaie de son doigt tendu, sans voir le visage empreint de tendresse que le Christ penche vers lui.

Apparition aux pèlerins d'Emmaüs

Santo Domingo de Silos (Espagne) : le Christ est représenté en pèlerin de Saint-Jacques avec bâton et panetière. Sa besace est fermée d'une coquille et décorée de coquillages. Tandis que le visage du premier disciple est suppliant, celui du second est entièrement tourné vers son illumination intérieure.

 

Ascension

Selon Marc : "Le Seigneur, après avoir parlé (aux disciples), fut enlevé au ciel et il s'assit à la droite de Dieu."

Santo Domingo de Silos (Espagne) : comme un rideau que l’on tire, deux anges aux ailes déployées commencent à fermer les plis d’un nuage tout en ondulation. Une tête de Christ émerge au milieu de ces ondes. Au-dessous, sept silhouettes, le visage tourné vers le haut, les yeux ouverts comme s’ils cherchaient encore à prolonger leur vision du Christ, les mains tendues en une adoration suppliante.