Beaujeu, Eglise Saint-Nicolas

 

C'est le 12 février 1132 que l'église fut consacrée par le pape Innocent II, venu chercher en France le soutien de Louis VI le Gros contre l'antipape Anicet II. De nombreux cardinaux et évêques assistaient à la cérémonie, ainsi que le grand abbé de Cluny, Pierre le Vénérable.

Cette collégiale fut édifiée sur l’instigation du seigneur de Beaujeu Guichard III, qui "éclipsa tous ses ancêtres par sa gloire et sa puissance" (Pierre le Vénérable).

Bien qu’ayant été très remaniée au cours des siècles avec l’ajout de chapelles seigneuriales ou la décoration du choeur roman, elle conserve de nombreux éléments de style roman : clocher carré sur trompes à trois étages ajourés selon le modèle clunisien (quatre fenêtres jumelées ornées d'une voussure simple et de colonnettes), abside en cul-de-four et absidioles en berceaux brisés. 

 

Le chevet est impressionnant de force. Le matériau mêle le granite rose, qui affleure dans les vignes, et le basalte de la montagne.

La façade est dépouillée : une porte en plein-cintre est surmontée de trois fenêtres destinées à éclairer la nef. 

La nef est couverte d'une charpente. Au croisillon nord du transept, une peinture murale (fin 13e - début 14e) illustre un passage de l'évangile de St Matthieu, le "martyr des sages et des prophètes". Une récente restauration met en valeur le décor peint du choeur, oeuvre de Zaccheo (1881). A noter aussi un "enfeu" et des fresques remarquables (dont une du 13e).

     

Les pilastres qui supportent les arcatures de l'abside sont couverts de décors élégants. Le plus remarquable est celui sur lequel un petit personnage accroupi croche un rinceau de feuillages. La coupole est ornée d'un décor néo-gothique.

Dans deux des chapelles, de style gothique flamboyant, on peut admirer deux magnifiques vitraux de la fin du 15e siècle. Le vitrail nord représente le martyre de St Crépin, patron des tanneurs et son fils Crépinien. Il rappelle un artisanat du cuir longtemps prospère à Beaujeu. Le vitrail sud représente St Michel en armure terrassant le dragon, St Nicolas, patron de l'église avec les enfants sortant du saloir, qu'il ressuscite, St Jean-Baptiste, patron du diocèse de Lyon.

Horaires : 10h-12h et 14h-18h sauf le mardi (OT 04 74 69 22 88 ou 04 74 69 20 56).