Saint-Martin-en-Haut, Eglise Notre-Dame-de-Rochefort

Bâtie au XIIIe siècle, enchâssée dans le vieux bourg féodal de Rochefort dont il subsiste une partie des murs du donjon et de vieilles maisons, a gardé de sa construction romane primitive un arc en plein cintre surmontant la porte.

La fenêtre du choeur divisée en deux baies par un meneau et surmontée d'ajours, conserve un précieux vitrail du XVe. Dans la baie droite : Saint-Jacques (une coquille est fixée à son chapeau) et Saint-Michel (qui écrase un monstre sous ses pieds) surmontent Saint-Laurent (qui tient à la main le grill, emblème de son martyre). La crucifiement occupe la plus grande partie de la baie gauche; au-dessous, Sainte-Catherine foule aux pieds la roue dentée, instrument de son supplice.