- Inde du Nord, sur les traces du maharaja - https://www.edelo.net/inde -

10. Fatehpur Sikri

Voir les photos

Fatehpur SikriLa route venant d’Agra traverse une plaine fertile, bien cultivée. Soudain apparaissent les murailles rouges de la ville fantôme, glorieux vestiges d’une capitale moghole juchée sur un plateau rocheux. Fatehpur, la « ville de la victoire » semble bien paisible. Et pour cause, l’éphémère capitale est inhabitée depuis quatre siècles et le seul monument qui connaisse encore quelque animation est un tombeau. Un modeste village occupe encore les murs, habité par des tailleurs de pierre, dont les ancêtres édifièrent ces étonnants palais de grès rouge, restés intacts.

Issue de la volonté inflexible d’un homme, le tout-puissant AkbarW, cette cité fortifiée concrétise, dans la pierre, ses rêves universalistes, créant une floraison architecturale mêlant les styles musulman, hindou, bouddhique et même européen. Fatehpur SikriW fut la capitale de l’empire moghol de 1571 à 1585 et sa gloire disparut en même temps que son créateur.

La cité est en partie entourée d’un mur d’enceinte crènelé de 6 km percé de neuf portes. Elle surplombait une ville basse destinée au peuple dont il ne reste pas de traces. Les bâtiments sont en majorité des palais, chacun a un but spécifique et fait face généralement à une cour :

La mosquée Jama Masjid *** est le centre sacré de Sikri. Elle se trouve à l’extrémité sud-ouest du site. Enclose d’un haut mur ouvert de passages sur trois côtés, elle enferme la plus grande cour de la période moghole et une merveille de marbre blanc, le mausolée de Sheick Selim Chisti.

 

Akbar et Fatehpur Sikri (le Monde de Clio) – Site de l’Unesco

Suite