Avenas, Eglise Notre-Dame de l'Assomption

Les pierres roses de cette petite église romane du 12e siècle dédiée à la Vierge tranchent sur le vert sombre de la forêt voisine du col du Fût d’Avenas (760 m).

L'église a été restaurée au 20e siècle : la tourelle à six faces et la sacristie datent de cette époque.

L'intérieur, très simple, a une nef couverte en charpente, avec transept saillant, coupole sur trompes à la croisée et abside en cul-de-four décorée de pilastres. 

Au milieu du choeur se trouve un des chefs d’oeuvre de la sculpture romane (classé monument historique) : un autel formé de quatre blocs de calcaire marmoréen sculptés dans le premier quart du 12e siècle :

- sur la face principale figure un Christ en gloire entouré de ses apôtres (*),
- sur la face nord se déroule quatre scènes de la vie de la Vierge (Annonciation, Nativité, Présentation de Jésus au Temple et Assomption),
- sur la face sud est représentée la donation de l’église, où l’on voit un roi (Louis VII ?) remettant au chapitre de Saint-Vincent de Mâcon une maquette de l’édifice.

(*) Le Christ a les pieds posés à plat sur l'escabeau de son trône aux accoudoirs somptueux, son visage parfaitement régulier est empreint d'une extrême douceur grâce à de subtiles nuances du relief. De chaque côté, les symboles évangéliques inscrivent la mandorle dans un cadre carré, et les Douze apôtres sont répartis en deux registres par groupes de trois; la plupart tiennent des livres ; Saint-Pierre est reconnaissable à sa grosse clé.

Horaires : 9h-18h