Lyon, Ile Barbe, Chapelle Notre-Dame-des-Grâces

L’Ile Barbe, située sur la Saône au nord de Lyon,  accueillit le premier établissement monastique de la région lyonnaise et l’un des plus anciens de Gaule : en effet, d’après Grégoire de Tours, l’abbaye existait déjà au début du Ve siècle.

Charlemagne souhaitait y être enseveli ; il la dota d’une importante bibliothèque. Elle connaît un grand essor à partir du XIe, affirmant son influence spirituelle sur de nombreux établissements religieux voisins et créant d’autres communautés dans le Forez, la Dombes, le Dauphiné et la Provence.

Plusieurs églises se sont succédé sur le site de Saint-MArtin et Saint-Loup; il reste  une partie de la chapelle Notre-Dame des Grâces dans laquelle on trouve de beaux chapiteaux et un enfeu. Il reste également quelques arcades du cloître, un porche et un tympan intéressants.

On admire le clocher roman, son abside et le mur ouest. Le musée historique de Lyon (musée Gadagne, situé dans le quartier Saint-Jean du Vieux-Lyon) conserve quelques chapiteaux du célèbre monastère.