GLOSSAIRE SAHARIEN
A | B | C | D | E | F | G | H | I | K | L | M | N | O | R | S | T | W

A

ABERAKKA : nom targui d'une piste chamelière en montagne

ACHEB : végétation fugace de plantes herbacées annuelles poussant après la pluie, dont les graines, séchées, résistent quelquefois plusieurs années, sur les grand regs.

ADDAX : grosse antilope vivant dans les ergs, complètement disparue du Sahara algérien; se rencontre encore à la limite du Soudan.

ADRAR : montagne (en tamachek); par extension, région du sud-est du Hoggar. C'est aussi le nom de l'oasis principale du Touat

AGUELMANN : nom tamachek de la guelta, point d'eau du Hoggar, généralement vasque rocheuse à moitié ensablée, par opposition au tilmas, trou dans le lit asséché d'un oued

AHAL : cour d'amour du Hoggar

AJJER : Touareg, ennemis héréditaires de ceux du Hoggar

AKBA : passage d'une piste en terrain rocheux vertical; montée d'une falaise gréseuse en Tassili, d'une resaut granitique ou valcanique en pays Hoggar

ALESHO : turban fait de petites bandelettes cousues à la main et teintées d'indigo; porté par les hommes, et les femmes sous forme de foulard

AMANE : l'eau

AMENOKAL : chef traditionnel de confédération touarègue

AOUIA : bât de chameau

AREIQUE : absence d'eau par manque chronique de pluie

ARREM : point d'eau cultivé dans le Hoggar (oasis sans palmier)

ARZEMA : rêne unique de nez du méhari

ASABER : natte utilisée comme coupe-vent ou pour s'isoler des autres



B

BANCO : terre mouillée, pétrie et séchée, composant les habitations des oasis

BARAQUER : agenouiller le méhari pour descendre de la selle

BARCANES : petites dunes de quelques dizaines de centimètres, qui se déplacent au gré du vent. Elles sont très peu visibles et peuvent occasionner de graves accidents en voiture, car elles sont très dures, et se suivent de près

BERMA : marmite

BORDJ : fortin

BLATERER, BLATEREMENT : cri du chameau



C

CHECHE : turban de 5 à 6 mètres de long

CHERGUI : est, par extension vent d'est

CHIR : arbuste de genre romarin

CHORBA : repas principal du nomade au Sahara; à base de farine, de bouillon, de piment; par extension un plat de pâtes

CHOTT : lac plus ou moins asséché, souvent salé, ayant l'aspect d'un champ labouré (infranchissable, car les véhicules s'y enfoncent).

CORRASION : action mécanique du vent qui sculpte les roches

CRAM CRAM : petit bouquet en forme d’oursin que l’on trouve dans le sable et qui se plante douloureusement dans les pieds et ... dans les matelas gonflables !



D

DAHABLAH : sacoche en peau de gazelle ouvragée

DAHMAN : petit mamifère ongulé d'Afrique

DELOU : sorte de récipient ouvert en peau, servant à tirer l'eau des puits

DEFLATION : activité éolienne qui transporte le sable et dénude les sols

DERBOUKA : tambourin de terre cuite qui a la forme d'une vase renversé

DESERTIFICATIOB/DESERTISATION : alors que la désertification est une aridification du sol d'origine humaine, la désertisation provient d'un processus naturel climatique

DIFFA : banquet, repas général d'une tribu, d'une secte; festin donné à l'occasion d'une grande fête religieuse, militaire ou civile

DJEBEL : montagne, en arabe

DJEBIRA : sac en peau de gazelle

DJELLABA : vêtement musulman, de laine ou de poil; tunique longue à demi-manches et à capuchon

DJENOUN : diable en arabe; génie, esprit, lutin (singulier : Djinn)

DOB : lézard

DOUAR : village

DOUM : sorte de palmier nain



E

ERG : vaste étendue de sable où les dunes peuvent atteindre une altitude de 400m

EDEYEN : massif de dunes en tamashek (voir erg)

ENNERI : vallée sèche en toubou (voir oued)

ERREMOLOGIE : science qui étudie les déserts (du grec eremos, désert)

ESINK : mil pilé, cuit dans une marmite avec de l'eau, et souvent consommé avec du lait de chamelle ou de chèvre salé

ETHEL : tamaris saharien



F

FECH-FECH : sol sablonneux mou, où on s'enfonce

FEDJ : espace plat entre des amoncellements de dunes, couloirs praticables aux chameaux

FENNEC : renard des sables

FILALI : peau de chèvre tannée

FOGGARA : galerie ousterraine à pente douce avec regards-puits pour capter les eaux et qui sert à l'irrigation

FTAS : robe d'indienne des femmes du Sahara



G

GANDOURA : vêtement musulman en forme de robe ample

GARA : montagne; plus spécialement butte conique à sommet tronqué, butte témoin d'un ancien relief érodé

GARAMANTES : anciennes population du Sahara central, citées par Hérodote

GASSI : passage en forme de couloir à travers les dunes. Piste d'erg

GESH : bagages, chargement

GIRGIR : plante saharienne annuelle, à fleur mauve, quelquefois blanche

GOUR : éminence, butte d'érosion sur un plateau ou reg

GUELTA : vasque rocheuse conservant les eaux pendant des années en pays hoggar ou ajjer

GUEMIRA : redjem; signal optique, petite pyramide de pierre

GUERBA (mot arabe, 'ABAYOR' en tamasheq) : outre en peau de chèvre qui sert de récipient pour l'eau qui y reste fraîche



H

HAD : buisson très apprécié des chameaux

HAMADA : haut plateau rocailleux et sans végétation



I

IFORAS : importante tribu targuie

IMOCHAR : nom que se donnent entre eux les touaregs

IMZAD : violon à une seule corde

IRATIMEN : gravures rupestres reproduisant la forme des sandales sahariennes



K

KEL (Kel Ahnet, Kel Ajjer, Kel Messak, Kel Rela, ...) : patronyme targui placé devant chaque nom de tribu ou de groupe social

KEL RELA : principale tribu noble du Hoggar

KELLESOUF : enfant des génies

KESSERA : galette de blé, d'orge ou de mil, cuite sous la cendre

KREB : passage rocheux, piste escaladant une falaise; synonyme d'Akba en pays arabe

KSOUR : les ksours du Gourara sont d'énormes constructions (jusqu'à 200 m de large) regroupant derrière leurs imposantes murailles des habitations, des greniers collectifs et des étables. Le spremiers ksours furent construits au 10e siècle, mais leur âge d'or est le 16e siècle. Ces villages fortifiés que l'on retrouve dans la région du riz, au Maroc, garantissaient la protection des habitants et dessinaient une hiérarchie : à l'image de nos châteaux forts, les ksours dominaient toujours une palmeraie qui abritait elle-même des habitats plus dispersés.



L

LITHAM : voile porté par les femmes et ne laissant paraître que les yeux



M

MAADER : dépression où, en temps de pluie, se concentrent les eaux

MANASSA : plat de cuivre servant à boire, à creuser le sable, à se laver

MARCOUBA : graminée agglomérant le sable à sa base en forme de petites buttes

MECHOUI : viande grillée sur des charbons ardents, en général du mouton

MEDJBED : piste formée par le passage répété des gens et des bêtes

MOHOR : grande gazelle au dos roux, au ventre blanc, vivant dans le Sahara méridional

MOUKALA : fusil

MOZABITES : tribu dissidente de l'Islam réfuguée au M'Zab



N

NAILS : sandales sahariennes



O

OGHOURD : haute dune de sable

OGLAT : point d'eau, creusé de main d'homme

ORYX : variété d'antilope à courte crinière, aux cornes très longues et effilées comme des sabres

OUED : lit d'un cours d'eau généralement asséché (on dit aussi WADI)

OUIG : petit tapis de selle pour la rahla



R

RAHLA : selle targuie à pommeau en forme de croix

RAITA : flûte arabe

RAMLA : dunes de sable

REDIR : mare temporaire dans un oued

REDJEM : signal optique formé de pierres entassées en pyramide (cairn)

REG : vaste étendue pierreuse et aride

ROUL : génie de l'erg



S

SEBKHA : vastes cuvettes de sols salins; résidus d'anciens lacs asséchés il y a des milliers d'années

SEGUIA : conduit à ciel ouvert, servant à l'adduction et à la distribution d'eau dans les oasis

SERIR : plaine de sable ou de petits graviers

SIF : crête de dune

SOKHRAR : chamelier



T

TAHLA : acacia nain, épineux du Sahara central

TAGUELLA : le "pain touareg", galette de semoule mélangée avec de l'eau qui constitue l'ordinaire des repas dans les campements touaregs; elle est cuite dans un trou creusé dans le sable, recouvert de cendres chaudes et de braises

TAGUELMOUST : chèche noir

TAKOUBA : sabre targui à lame plate et large

TAOUSSIT : natte posée par terre pour s'y asseoir ou s'y coucher

TAMACHEK : langue des Touareg

TANEZROUFT : désert intégral, immenses étendues mortes du Sahara couvrant plusieurs milliers de kilomètres carrés

TARGUI : singulier de Touareg (au feminin : TARGUIA)

TASSILI : plateaux de grès érodés (Immidir, Ahnet, N'Ajjer, ...) présentant souvent un aspect de vieille pierre burinée, érodée et sculptée par le vent : falaises, plateaux uniformes, tours, canyons profonds, grottes et abris, forêts de pierres. La désagrégation de la roche accumule au pied des falaises, au fond des canyons et dans les plis et dépressions, ce sable qui fait tout le charme des paysages tassiliens.

TIFINAG : écriture des Touareg

TILMAS : point d'eau temporaire obtenu en creusant le sable d'un oued asséché

TISSEGHNAS : voile de 10 m de long dans lequel la femme s'enveloppe

TOBEUL : tambour



W

WADI (oued) : vallée formée par érosion qui peut faire plusieurs kilomètres de large